Ossature de yourte

Nous proposons des ossatures (murs et perches) en baliveaux de frêne écorcés ou en pin douglas de sciage :

  • Le frêne est l’essence emblématique du terroirs du Marais poitevin. Notre démarche de récolte se veut exemplaire en terme de gestion de boisement et de biodiversité. Travailler avec des baliveaux écorcés donne un caché très rustique et une garantie des structures solides. Nous appliquons sur ses ossatures un traitement à base d’huile de lin.
  • Le douglas est un arbre originaire d’Amérique, introduit en Europe au 19ème siècle. Celui que nous utilisons vient du Limousin, même s’il est issu d’une sylviculture intensive, il représente une ressource qu’on ne peut négliger. Le douglas est naturellement imputrescible ce qui permet de faire l’économie des traitements. Il représente l’alternative au bois tropical.

Les ossatures en frêne

Depuis nos débuts, nous organisons chaque hiver une récolte de frênes ou de châtaigniers pour construire une dizaine de yourtes.
Ces récoltes sont ouvertes aux auto constructeurs désireux de vivre l’expérience de A à Z , de la récolte à l’habitat. Cette formule permet également de rendre accessible ce type de matériaux à moindre coût dans une ambiance de récolte joyeuse et conviviale.
Il faut compter entre 120 et 160 baliveaux (perches de 4 à 7 cm de diamètre) par structure. Ces perches doivent ensuite être pelées à la plane (couteau à deux manches) ou par ébullition dans le mois suivant afin de faciliter le séchage et d’éviter l’installation d’insectes xylophages.

Nous sommes très attachés à cette démarche, qui constitue une alternative au bois de scierie et à l’utilisation de résineux, dont l’exploitation rime souvent avec monoculture.

Sur un plan technique, ces perches offrent une grande résistance physique (manche d’outil) tout en gardant une certaine élasticité du fait que les fibres du bois ne sont pas rompues par le sciage.

Sur un plan esthétique, on obtient un résultat très organique et brut , le plaisir de savoir qu’on a récolté cette perche, qu’on connaît sa provenance et le territoire dont elle est issue.

Sur un plan environnemental, nous attachons une grande importance à ce que notre impact soit le plus limité. Nous intervenons en dehors des périodes de nidifications, sur des parcelles de frênes spontanées âgées de 5 à 10 ans et souvent promises à un broyage en bonne et due forme. Nos techniques de travail sont douces , silencieuses , mécanisées au minimum (utilisation de petite scie d’élagage , débusquage et débardage à dos d’homme ou d’ânes, pas de coupes à blanc…)

ZOOM sur la gestion de frênaies en terrée

Les parcelles nous sont mises à disposition par des propriétaires de frênaies spontanées auxquels nous proposons notre intervention pour récréer des terrées, boisement de frênes coupés en têtard (étête tous les 5 à 10 ans pour la production de bois de chauffage) . Nous laissons un pied tous les 2m qui pourra ensuite être transformé en frêne têtard. La recréation de ce type de milieu traditionnel dans le marais mouillé du marais poitevin présente un intérêt écologique certain :

  • en maintenant un type de boisement avec de grandes capacités de filtration et d’épuration des eaux polluées de surface
  • en permettant l’accueil d’une faune variée (rosalie des alpes, passereaux, bécasse de bois en hiver, héronnière quand l’exploitation cesse…)
  • en créant un étagement de la flore variée à travers la gestion par bandes boisées de 10m de large séparées par des allées forestières (autrefois des fossés) de 3 m de large gérées en alternance. Ainsi sur un boisement initial uniforme d’un hectare, 8 bandes de boisement de 100m de long et 7 allées forestières peuvent être créées une véritable mosaïque de milieux de boisement jeunes d’un an à des boisements plus âgés apparaît, permettant ainsi à la strate herbacées attractives pour de nombreuses insectes de s’exprimer
  • en offrant un combustible local, durable et de qualité aux habitants du marais, beau pied de nez aux tenanciers du tout pétrole ou du tout nucléaire.

Dans cette démarche, la Frênaie conduit différentes expérimentations avec différents partenaires afin d’évaluer l’évolution de la biodiversité sur ces parcelles et afin de proposer une véritable alternative économique et écologique en terme de valorisation du marais accessible aux petits propriétaires soucieux de la sauvegarde de ce territoire hors pair. Ainsi, une convention entre la Frênaie et le CREN Poitou Charentes (Conservatoire Régional des Espaces Naturels) a été signée en 2014 pour la gestion expérimentale d’un boisement de 5000m² où un suivi biologique a été mis en place avec le Lycée Horticole de Niort. Par ailleurs , un partenariat avec l’AIPEMP (Association Intermédiaire Pour l’Entretien du Marais Poitevin) nous permet de nous fournir régulièrement en perches de frêne issues de chantiers de réouverture de prairies.

perches de yourte en douglas
perches de douglas et couronne en pin
ossature de yourte en douglas
ossature de yourte en douglas
débardage de perches de yourte avec des ânes
débardage du frêne avec les ânes
perches de yourte en châtaignier mise à dimmenssion
mise à dimension des perches de yourtes